retour au site sero-on-line
Forum
 
 AccueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 

L'horreur du sérotriage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sero-on-line Index du Forum -> vrac .. ouvert a tous et a tout
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jcm
Invité








MessagePosté le: Dim Avr 09, 2006 10:24    Sujet du message: L'horreur du sérotriage Répondre en citant

*******************



Je remarque sur le site doctissimo
un séropo qui revendique contre le meute son droit de séropositif
à faire l'amour sans capote avec d'autres séropositifs.
Il s'en prend très violemment à Act-up etc....
Homosexuel contaminé en 1993, il écrit sous le pseudo Manpoils
et tout laisse penser qu'il a écrit ici dans la rubrique
"Ayatollah du sida vos gueules."
( NDLR, voir le forum du site d'Erik Rémès )

Il est adepte du sérotriage et considère tout séropo qui baise
avec un séroneg comme un contaminateur volontaire.
Cet individu qui au départ me semblait sympathique est un imbécile dangeureux, voire un sous-marin de Act-up
qui fait semblant de critiquer certaines positions périmées de Act-up ,
sur lesquelles l'association est elle-même revenue
( criminalisation des séropos encouragée , et désormais combattue ), pour mieux faire passer le reste :
exclusion des séropos, silence, regroupement dans un ghetto,
et surtout obliger les séropos à relayer le discours monopréventionniste au détriment de la recherche ).

En réalité, le fond du message de Manpoils est de diffamer le bareback
et de faire passer ceci :
bareback = contamination volontaire.
C'est à dire d'entraver une nouvelle fois toute tentative
de ré-appropriation des séropos de leur sexualité,
car le bareback est le seul contre-pouvoir politique objectif
au discours tout capote.
Manpoils, séropo qui baise sans capote, prétend connaitre la question pour mieux pourfendre le bareback.
Bref, contradiction, impasse totale, et addition supplémentaire
à la désinformation d'un phénomène qu'il diffame
ou qu'il n'a absolument pas compris.

Le bareback n'a jamais signifié , contrairement à ce que Manpoils écrit, sexe sans capote entre séropos.
Sur les sites bareback, la moitié des barebackers sont séronegs
ou sérointerrogatifs
( ignorant leur statut car refusant le test ).
Le bareback ne peut être compris qu'ainsi :
décision par un séronégatif de ne pas mettre de capote,
par solidarité avec les séropos, et parce qu'il y trouve son compte
(on n'agit toujous POUR soi avant toute autre considération).

Manpoils n'a rien compris au bareback pour la raison suivante : il a été contaminé par accident mais n'a jamais été barebacker, et en a retenu la présentation qu'en a fait son pire ennemi : Act-up. A moins qu'il ait au contraire bien compris en réalité ce qu'était réellement le bareback, mais il penserait aussi que le reste de la société sera incapable dele comprendre, et il cherche alors à faire disparaitre le mot ,pour qu'on ne parle pas du tout du bareback et qu'il puisse obtenir ainsi une certaine tranquillité par le secret. "Pour vivre heureux vivons caché."
Il n'a pas la moindre chance de réussir, parce que la stratégie du secret est illusion : le secret est l'arme du puissant et la honte du marginalisé . Or Manpoils est le marginalisé. Enfin, il y a quelque chose de profondément immoral et malsain chez cet individu qui , un peu comme certains disent qu'il y a les bons séropos et les mauvais séropos, disent qu'il y a les bons barebackers ( lui ), et les mauvais barebackers. Précisément, cet individu diffame le bareback, ou étale son ignorance du sujet ( plus probable ), et enfin que propose -t-il comme solution ?
LE SEROTRIAGE.

Remarquons tout d'abord que je refuse la capote mais que je reconnais à ceux qui l'ont retenu comme solution le mérite d'avoir mis en avant que la capote permettait TOUT D'ABORD d'éviter cette abomination morale qu'est le sérotriage : si je devais choisir entre Manpoils et Act-up, je choisirais Act-up.
Je comprends très bien ce confort que ressent le séropositif à ne faire courir aucun risque, mais étant barebacker, je sais très bien qu'un séronégatif qui ne met pas de capote prendra des risques avec n'importe qui d'autre que moi, puisque c'est précisément ce que je faisais AVANT d'être contaminé, et je n'ai jamais interrogé le statut de mon partenaire quand je faisais l'amour sans capote, mieux, on me l'a dit spontanément à trois reprises, et j'ai fais l'amour sans préso avec les meks S+ déclarés dans les années 84/85.

Bref, Manpoils, qui n'est pas barebacker du tout , n'a rien compris au sujet,a mordu comme un nigaud à la salade du séronegatif dépressif irresponsable à protéger, et victime de chez victime, s'enfonce de lui-même dans la ghettoisation du séropo, ne voulant se lier qu'avec les malades. Il a été mis en quarantaine ? Pas du tout, il s'y est mis tout seul ! Et après ,il va diffamer Rémès en le présentant à égalité avec Dustan ( qui est politiquement aux antipodes de Rémès ) comme un contaminateur volontaire suicidaire. Erik rémès n'aurait pas fait de psychothérapie, il ne saurait donc pas à quel point il serait malade, tandis que lui, Manpoils , en aurait fait une et se sentirait mieux ! et on aurait là l'explication des "torchons" de Rémès et de Dustan selon Manpoils.
Lisez Manppoils et vous verrez qu'il est naif sur tout, très répétitif et pas du tout convaincant. Rémès estun préventionniste et Manpoils ne s'en rend même pas compte ( il est incapable de voir aucune différence entre Dustan et Rémès , mais les a -t-il seulement lus ? Clairement non ou alors il ne les a pas compris et lit aussi mal qu'il pense ou écrit ).

Je n'ai absolument rien contre le séropo victime de chez victime qui se résoud à ne faire l'amour qu'avec un autre séropo ( si ce n'est que je ferai remarquer qu'il y a là l'exemple parfait de la honte de soi) mais à condition que cette faiblesse ne se prenne pas pour ce qu'elle n'est pas : le modèle à suivre.

Mettre les séropos en qurantaine, même Act-up n'a pas osé. Mais faire en sorte qu'ils s'y mettent eux-mêmes, hé, hé, qui vous a dit que tous les fachos étaient des imbéciles ?!.
Manpoils est mon pire adversaire, celui que je dois démolir en toute priorité. Une telle sottise est peu dangeureuse? voire, le sérotriage ( ou séro-adaptation, est le thème àla mode chez les bons esprits de la prévention: jeprétends moi qu'il est le reflet qu'on a aujourd'hui atteint le fond : l'horreur absolu de la répression d'un coté, l'horreur absolue du renoncement à soi revendiqué chez le malade, de l'autre. Que le sérotriage soit "officiellement" à la mode est le signe de la pourriture morale absolue, et de la ruine de l'humanité, qui embarque les tortionnaires et leurs victimes dans la même acceptation de leur rôle ignoble.

le bareback est indépendant du statut sérologique, MIEUX, le bareback est ESSENTIELLEMENT ( = A L'ORIGINE ), séroNEGATIF . Il y aura toujours une résistance.

*********************
Revenir en haut de page
val7819



Age: 51
Zodiaque: Lion
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 25 Jan 2005
Messages: 1
Localisation: 13

MessagePosté le: Lun Mai 22, 2006 14:08    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai absolument rien contre le séropo victime de chez victime qui se résoud à ne faire l'amour qu'avec un autre séropo ( si ce n'est que je ferai remarquer qu'il y a là l'exemple parfait de la honte de soi)
Même si je suis une femme (1ère tare à tes yeux) , même si j'ai l'esprit culcullapralinesque et même si je t'accorde le statut de maître ès sémantique, je dis STOP !
Dans chacune de tes interventions, tu oublies une chose : la conscience.
Je ne me résouds pas à faire l'amour avec un séropo : j'y trouve un confort moral. Tu ricanes ? le mot "moral" te heurte ? c'est trop rangé, trop catho ? libre à toi de vivre sans ce cadre. Je ne me sens pas plus victime que je n'ai honte de moi.
La revendiquation te permet de vivre; la conscience de mon rapport à l'Autre me permet d'exister.
Je savoure ainsi ma part d'humanité.
_________________
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Antoine de Saint-Exupéry
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jcm
Invité








MessagePosté le: Lun Mai 22, 2006 16:58    Sujet du message: Répondre en citant

je n'accepte pas la présentation de cette réponse. Elle sous-entend que je n'ai ni moral ni conscience. Et là on tombe dans le degré zéro de l'argumentation à la limite de la dénégation.
Moi je lis à la place : je suis tellement débordé par la culpabilité et tellement victime que je me soumets à mes agresseurs et accuse mes co-porteurs du virus qui ne sont pas aussi psychiquement détruits que moi, parce que je suis jaloux d'eux. Ils en prennent alors plein la gueule quand je me fais passer pour un petit saint peinard tranquille.

la plupart des séropos vivent dans la hantise de contaminer la personne qu'ils aiment : c'est bien légitime, mais il y a plusieurs façons de dépasser ce stade. jebaise très souvent, celui qui a vécu 10 ans avec moi est toujours séronégatif, le suivant aussi, et nous faisons ce qu'il faut pour limiter les risques du moment qu'il n'y ait pas de capote.

le milieu gay dont je suis issu a connu un âge d'or du bareback entre 1983 et 1986 :le sans capote était un phénomène collectif. Il n'y a aucun scrupule à refuser la capote avec quelqu'un qui ne se protège pasetle proclame, il participe à la même revendication collective appuyée par un impératif "libidinal" ( sans capote ou rien ) : les risques qu'on prend pour soi, on comprend immédiatement que d'autres les prennent aussi, et à partir de là, avec un mek multipartenaire, la question de savoir si l'on contamine cette personne ne se pose plus : si ce n'est pas moi, ce sera un autre, en pleine responsabilité partagée, système authentiquement efficace mais qui suppose que la règle soit rspectée : à savoir que l'on fasse savoir que des gens en particuliers séropositifs affirment ne pas se protéger volontairement, et de là la méfiance est renforcée et efficace, et évite toutes ces hypocrises irresponsables qui font reporter sur les hommes leurs propres irresponsabilité. Les homosexuels réacs ont caché ce fait dans lebut de donner une image favorable des homosexuels , mais ceci s'est fait au détriment de celle des séropositifs. On ne compte plus les commentaires du style : pourquoi vouloir donner la mort etc....? ( en réalité, commele VIH ne fait plus peur, on fabrique l'image castratrice du séropo contaminateur volontaire : c'est une fiction qui utilise des faits divers ponctuels totalement insignifiants ).

***********************

Une réponse correcte est de dire, moi je me sens mieux avec un séropo ! Ce à quoi je réponds, c'est marrant, moi aussi,et ça n'interessera personne, mais il y a une différence, je considère que je n'ai pas été à ce point écrasé par la fausse morale pour me limiter à des personnes séroconcordantes, surtout maintenant. La prévention utilise les gens comme vous pour éviter, peut-être , une poignée de séroconversion, mais le prix à payer est la ségrégation et une exclusion contre laquelle je me battrai de toutes mes forces.
Que vous avanciez votre droit à préférer le chocolat à la vanille est votre droit le plus strict, ce n'est pas du tout de cela que je parle. Faire de la séroconcordance un confort ou une necessité est une illusion et une abomination. Après, l'amour choisit au hasard la sérologie de votre partenaire, et la chance vous donnera un "plus" de confort ou non, voilà tout.

**********************

Enfin, pour vous faire comprendre à quel point ce refuge d'innocence que vous recherchez est devenu un marché de dupes, sachez que le bareback correspond précisément à votre démarche, il sélectionne, il pose une étiquette : "je suis séropo et je baise sans capote". lebareback est évidemment la conscience morale pleine et entière du séropositif. 3 quarts des séropositifs gays baisent sans capote mais ne sont pas barebackers prosélytes : ils se cachent ( l'an dernier , le responsable d'act-up Lyon au pseudo de nightcrawler sur internet a été viré parce qu'il baisait sans capote ). Lorsque des homos séropositifs ont voulu organiser une soirée bareback, des militants fascistes d'act-up sont venus les agresser : si vous croyez que l'honneteté paie face à certains acteurs de la prévention, vous serez vite déçus. ce qu'on me reproche n'est pas de cacher ma séropositivité, mais de la dire. Mes partenaires sont tous des gens qui savent ce qu'ils font en revanche.

Il n'ya pas de contaminateurs, il n'y a que des gens qui se laissent contaminer, parce que le sida c'est fini, mais pas seulement parce que c'est fini :même face à la mort, en 1994, il y avait plein de gens qui affrontaient ce risque terrible, gens dont le courage dépasse le mien.

En vous cantonnant aux gens qui sont séropositifs, vous loupez peut-être la personne de votre vie, et désormais sans raison: votre conscience, moi je l'appelle trouille.
Revenir en haut de page
GK



Age: 58
Zodiaque: Balance
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Nov 2006
Messages: 10
Localisation: Picardie-France

MessagePosté le: Dim Nov 26, 2006 9:01    Sujet du message: et le respect de l'avis d'autrui ? Répondre en citant

Je viens de lire certains arguments qui font réfléchir, certes...par contre, je ne comprends pas qu'on puisse se donner la possibilité de juger l'avis d'autrui et de dire ce qui est bien pensé et ce qui est mal pensé...De quel droit ? Critiquer et dire qu'il y a des fachos, c'est un droit mais se comporter comme un dictateur qui ne reconnait que sa bonne parole, c'est certainement abuser sans même s'en apercevoir... c'est en tout cas très révélateur d'une mégalomanie très fréquente chez le paranoïaque...
"Donneurs de leçons", c'est loin d'être acceptable...Informer ce n'est pas imposer sa façon de penser...S'exprimer , ce n'est pas pour autant un droit à nier l'avis d'autrui...Admettre son erreur c'est bien aussi... BangHead
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Foxy



Age: 46
Zodiaque: Sagittaire
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 24 Juin 2004
Messages: 2
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Ven Mai 15, 2015 5:31    Sujet du message: Répondre en citant

Alors si je comprends bien, il dit que demain il arrive dans une soirée de barebacker et dit yes je vous averti mes petits amis j"ai le VIH et tous les autres vont lui dire c"est pas grave baisse ton pantalon la fête commence????????? Pour j"ai de la difficulté à y croire?

Tu n"as pas de moral. Et je me fout que tu acceptes mon commentaire ou pas. Mais en agissant comme tu le fais, tu as un comportement à risque. Et tu as sûrement déjà infecté volontairement un autre homme. Aucun respect pour les espèces dans ton genre.

En passant, il arrive que 2 personnes séropositives tombent amoureuse l"une de l"autre, d"où la raison pour laquelle elles baisent ensemble. Mais peut être que dans ton monde ça veut rien dire le mot amour.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
greg
Site Admin


Age: 60
Zodiaque: Cancer
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Juin 2004
Messages: 502
Localisation: Toulon , Provence ..

MessagePosté le: Ven Mai 15, 2015 6:37    Sujet du message: Répondre en citant

Un seropositif ou une seropositive avec une charge virale indetectable n'est pas contaminant , traitement ou pas !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Skype: gregor501
alicec01



Age: 31
Zodiaque: Bélier
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 30 Aoû 2017
Messages: 1
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2017 12:39    Sujet du message: Répondre en citant

val7819 a écrit:
Je n'ai absolument rien contre le séropo victime de chez victime qui se résoud à ne faire l'amour qu'avec un autre séropo ( si ce n'est que je ferai remarquer qu'il y a là l'exemple parfait de la honte de soi)
Même si je suis une femme (1ère tare à tes yeux) , même si j'ai l'esprit culcullapralinesque et même si je t'accorde le statut de maître ès sémantique, je dis STOP !
Dans chacune de tes interventions, tu oublies une chose : la conscience.
Je ne me résouds pas à faire l'amour avec un séropo : j'y trouve un confort moral. Tu ricanes mutuelles TNS ? le mot "moral" te heurte ? c'est trop rangé, trop catho ? libre à toi de vivre sans ce cadre. Je ne me sens pas plus victime que je n'ai honte de moi.
La revendiquation te permet de vivre; la conscience de mon rapport à l'Autre me permet d'exister.
Je savoure ainsi ma part d'humanité.

Pour ma part, je n'ai rien compte les séropositifs car ce sont des êtres humains comme nous tous, il n'ont juste pas eu de bol c'est tout.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sero-on-line Index du Forum -> vrac .. ouvert a tous et a tout Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com