retour au site sero-on-line
Forum
 
 AccueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 

Un remède miracle de plus?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sero-on-line Index du Forum -> le séropositif libéré
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
bernard62



Age: 55
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Oct 2005
Messages: 32
Localisation: bruxelles

MessagePosté le: Lun Sep 06, 2010 7:28    Sujet du message: Un remède miracle de plus? Répondre en citant

Je vous livre cette information telle quelle provenant d'un site belge d'information. Bizarrement ils expliquent que ce nouveau médicament s'adresse à ceux qui n'ont pas encore pris de traitement. Et quid de ceux qui comme moi sont en suspension de traitement depuis plusieurs mois?

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=9015937
_________________
Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samrevolte



Age: 98
Zodiaque: Poissons
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Mar 2009
Messages: 60
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Sep 06, 2010 18:55    Sujet du message: Répondre en citant

cette "pilule miracle" s'appelle BTRIPLA qui vient en remplacement de l'ATRIPLA qui contient du sustiva dont le brevet arrivera à expiration en 2012. Le BTRIPLA contiendra donc les mêmes composants que l'ATRIPLA sauf le sustiva qui sera remplacé par le TMC278
_________________
https://www.facebook.com/matteo.samrevolte
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lasimar



Age: 44
Zodiaque: Sagittaire
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2007
Messages: 10
Localisation: seine saint denis

MessagePosté le: Jeu Déc 09, 2010 16:58    Sujet du message: un remède mircle de plus? Répondre en citant

Bernard,

Pourquoi avoir interrompu ton traitement?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bernard62



Age: 55
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Oct 2005
Messages: 32
Localisation: bruxelles

MessagePosté le: Sam Déc 11, 2010 9:02    Sujet du message: suspension temporaire Répondre en citant

Merci pour ta question. Avec l'accord de mon médecin, j'ai interrompu le traitement pendant 5 mois, soit le temps de l'été élargi. C'était pour passer des vacances sans aucune contrainte. A mon retour de vacances, la prise de sang donnait toujours une charge virale indétectable, donc j'ai continué dans cette voie. A la prise de sang suivante mes T4 étaient dans les 400 et la charge virale à 15000, donc j'ai repris mes medocs, sans aucun souci. Lors de l'arrêt du traitement et de la reprise, je ne ressens aucune difficulté. Mon corps s'adapte tout de suite... Là je viens de faire une prise de sang, soit un petit 2 mois après la reprise du traitement, je suis curieux de voir les résultats... De ton côté ça se passe comment?
_________________
Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lasimar



Age: 44
Zodiaque: Sagittaire
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2007
Messages: 10
Localisation: seine saint denis

MessagePosté le: Sam Déc 11, 2010 12:12    Sujet du message: suspension temporaire Répondre en citant

Bernard,

Merci pour ta question.
Pour ma part, je suis un peu chanceux avec ce virus...T4 toujours supérieurs à 730 depuis 6 ans et CV toujours inférieure à 1100.
Je prends juste des antioxydants et vitamines.
Je viens de tester le pao pereira (Dieti-Natura) associé à D-Lénolate pendant deux mois et demi à raison de 6 gélules par jour de chaque: T4 de 730 à 850 et plaquettes passées de 153 000 à 315 000 (+ augmentation concentration hémoglobine) mais CV inchangée.
Le médecin qui me suit vérifie à chaque fois la LDH (marqueur de lymphome)...quelques ganglions axillaires sont très douloureux chez moi par moment...à l'arrêt de pao pereira ganglions un peu enflés puis au bout de 5 semaines moins de douleurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jcm
Invité








MessagePosté le: Mar Déc 14, 2010 10:36    Sujet du message: A bernard Répondre en citant

2 témoignages importants .

le coté psy ne m'intéresse pas du tout, je regarde seulement les enjeux autour de l'arrêt de traitement ou la non prise de traitement.

Il y a contradiction entre l'intéret à prendre trop de traitement pour ne pas être contagieux ( avec une charge inférieure à 1000, on est dans la zone risque nul, entre 1000 et 2000, risque très faible, et entre 2000 et 5000 risque faible, un séropo sans traitement est en moyenne autour de 20 000, peu contaminant mais quand même, la période de fort pouvoir contaminant étant au tout début de l'infection ( 3 mois avant l'apparition des anticorps ) et en fin de période ( vers la 8ème année de contamination ) : dans ces 2 moments, les charges virales atteignent le million....contradiction avec le risque d'effets secondaires AVEC les médocs.
Il semble recommandé de se situer dans la zone inférieure à 500 pour être dans la zone safe avec de la marge par rapport à l'estimation de la zone de sécurité absolue.

*****************************

Un des arguments parfois utilisés par nos contradicteurs est que l'on redevient contaminant dès que l'on arrêtele traitement, car la charge virale remonte.
Ce que j'ai lu ou entendu corrobore cette assertion, mais parfois j'entends aussi des mensonges avérés sur les grandes chaines : le plus gros des mensonges est que pour vivre aussi longtemps qu'un séronégatif, il fauit prendre son traitement immédiatement et sans s'arrêter. Ceci est totalement faux, il a été montré que l'on pouvait commencer tard ( j'en suis la preuve vivante puisque je n'ai pris aucun traitement avant 1994 alors que je suis séropositif depuis au moins 1986 ), et j'ai pratiqué les interruptions de traitement, à l'insu de mon dmédecin d'ailleurs, parfois pendant 6 mois d'affilé, à l'époque où je partais du principe que trop de médicaments aurait des effets secondaires à long terme , voire à court terme). Ce discours mensonger n'a qu'un but : faire prendre les traitements à tout prix pour rendre les séropos non contaminants, alors que le bénéfice clinique est quasi inexistant, mais avec la certitude que les effets négatifs le sont aussi pour le patient qui n'est pas exposé à un risque avec les nouvelles générations de traitements : les effets secondaires appartiennent au passé, même s'ils sont irréversibles pour ceux qui les ont subis hier .

Bref, il faut prendre DES traitements avec efficacité, ne jamais les prendre conduit à la mort, en prendre tout le temps n'expose plusàun risque d'effet secondaire, les prendre avec des interruptions ou après quelques années de séropositivité n'est pas un drame du tout, sauf que l'on peut etre contaminant alors.

Si j'entends que les traitements ne rendent pas contaminant, ma stratégie est alors de ne plus prendre les médicaments aussitôt qu'ils genent mon confort personnel, quand je pars en vacances par exemple. Ma santé ne risquera rien, et à quoi bon m'obséder avec les pilules , puisque je suis "toujours contaminant" : que j'y sois un peu plus ou un peu moins ne change strictement rien à l'affaire. C'est ainsi que pendant environ 6 ans, j'ai pris mis traitements 2 mois par ci , 3 mois par là, en restant 6 mois sans les prendre. je savais très bien que j'aurais été moins contaminant, mais encore une fois, cela n'a aucun intéret pour moi, puisque je suis toujours considéré comme contaminant quoiqu'il arrive. Compte tenu de ma politique bareback, moins je prenais de traitement, mieux j'allais, et je stockais les traitements pris en pharmacie mais non consommés, pour disposer de réserves si jamais la sécu ou ma pharmacie me jouaient un tour de cochon à l'avenir. Je me sentais parfaitement bien même sans prendre de traitement, et c'est un plus très considérable, car cela apporte une force face au regard des autres : ils me croient "mourant", "en sursis", les pauvres couillons : j'en sais plus qu'eux, je ne mords pas à la propagande, et je sais qu'elle est fausse : je contrôle ma prise de traitement aussi sûr qu'une femelle suit ses règles. Je vais bien même sans traitement, et ça change TOUT . Il y a des limites à cette stratégie de refus de prise de traitement et je la connais : je peux donc décider de prendre ou de ne pas prendre de traitements dans des conditions optimales pour ma santé, laquelleest prioritaire : je peux très bien aller globalement mieux en ne prrenant pas de traitement pendant 6 mois. A santé égale, mes vacances sont meilleures sans transporter ma pharmacie.

Ce que Bernard a décrit est exactement ce que j'ai pratiqué des années après 1997 ( de 1995 à fin 1997, j'ai pris chaque jour les trithérapies pour sauver ma peau , puis j'ai compris qu'elle était sauvée ).

J'ai ensuite deviné le deuxième mensonge de la prévention : les traitements ne changeaient rien au pouvoir contaminant : à l'apparition des trithérapies , on a affirmé que les séropos allaient guérir et n'étaient plus contaminants : la première proposition était fausse mais la deuxième était vraie. On a démentie la deuxième affirmation en remarquant qu'il restait une charge virale ( Vrai ) , et l'on s'est basé sur cette seule constatation pour conclure que les séropos restaient contaminants : on sait aujourd'hui que c'est faux . J'ai appris aussi que toutes les maladies contagieuses connaissent le même principe : on sait depuis longtemps qu'une maladie n'est contagieuse qu'à partir de taux SUFFISANTS de virus transmissibles. Il est fort probable que ceux qui ont affirmé que les séropositifs restaient contaminants savaient peut-être déjà qu'ils ne l'étaient peut-être plus malgré leur argument . depuis Hirschel et les uatres équipes épidémiologistes, on sait désormais que les séropositifs en charge faible ne sont pas contaminants.

La baisse des nouvelles contaminations simultnée à la forte reprise des autres MST m'a éclairé dès l'an 2000 environ que les traitements réduisaient très fortement le risque de transmission. mais jamais je n'aurais imaginé que cette réduction était totale. Je n'ai pris mes traitements jour après jour que depuis 2008, car j'ai appris l'existence du Dr Hirchel et ses résultats seulement à ce moment, avec un an de retard sur la Conférence de mexico , étant donné que je prenais pour du pipi de chat tout ce qui émanait de la prévention et des sites sida , et je ne faisais plus aucune recherche du tout puisque tout ou presque me semblait contrôlé par sida-info, act-up, aides, bref : autant d'organismes qui travaillaient contre mes intérets et dont j'avais appris les stratégies d'exclusion et de mensonge contre le bareback ou contre les séropositifs en général. C'est un ami de Niort qui m'a interrogé : " As-tu entendu parlé de Hirschel ? " ( début 1997 ) . Non ! . Il a eu l'air stupéfié parce que j'avais la réputation de savoir tout sur tout, et je ne savais pas ça. Il m'a évoqué la transmissibilité réduite à un degré très faible. Je n'ai tenu aucun compte de ça, je lui ai répondu queje savais parfaitement que les traitements, contrairement à ce qui était dit, réduisait très fortement la transmissibilité, mais que cela ne changerait rien pour nous. Je n'ai même pas cherhcé sur internet ni demandé l'orthographe du Docteur. 90% de réduction du risque , c'était là ma croyance, c'était là mon erreur. Lehasard m'a fait tomber sur le site des migrants, survivrausida et allopapamamnbebe, et j'ai découvert le pot aux roses avec 1 an de retard. le docteur ne parlait pas d'une baisse de 90%, mais d'une baisse de 99,99%, ce qui change tout. A ce stade, il ne s'agit plus de la baisse du risque , mais de sa disparition. Ce n'est pas un bombe lacrimo, c'est la bombe atomique : je suis désormais INVULNERABLE.

Je prends mes médicaments uniquement parce que je sais que celame rend non contaminant, sinon, je ne les prendrai pas . le discoursdemon médecin, qui contredisait complètement ces connaissances , n'a produit qu'une chose : je n'ai pas pris mes traitements alors que j'aurais pu les prendre.

********************************

Je reviens au sujet après cette longue digression : redevient-on contaminantdès que l'on cesse de prendre les traitements ?

Déjà, je vois un témoignage de quelqu'un qui n'a aucune trithérapie, uniquement des antioxydants, et qui a une charge de 1000, c'est à direqu'il est non contaminant ! Je demande confirmation : est-il vrai que vous avez une charge aussi faible alors que vous n'avez jamais eu de trithérapie ?

Et Bernard , apparemment au retour des vacances, pendant des semaines entières sans traitement, ta charge n'est pas remontée tout de suite, ce qui est en complète contradiction avec ce que je croyais savoir.
je remarque que lors de mes interruptions programmées de 3 mois ou 6 mois, ma charge remontait au dessus de 1000/2000 environ et 1 fois jusqu'à 7500.

A quelle vitesse la charge virale remonte-t-elle ? Si j'arrête la prise 1 semaine durant, est-ce que je deviens contaminant au bout de 2 jours, 3 jours, 5 jours, pas du tout ? Voilà une question très importante.
les témoignages que vous apportez au dessus change mon appréciation initiale.

Je peux déjà dire ceci : depuis début 1998, ma stratégie est la suivante ( je ne tiens aucun compte des recommandations de mon médecin ) : je prends mes traitements tous les jours mais à dose réduite, depuis 3 ans durant :
1 tr
Voilà la presciption de mon médecin : 1 Truvada par jour et 6 pilules de Norvir matin et soir ( 12 par jour ).
Voilà ce que je prends :
Truvada : 1 par jour ( médicament essentiel pour moi car je suis co-infecté VHB et les résultats du Truvada contre le VHB sont exceptionnels, outre ses effets anti VIH ), MAIS , le Norvir : je ne prends que 4 pilules uniquement le soir donc 4 pilules au lieu de 12.
J'ai eu 12 analyses sanguines depuis cette stratégie : charge virale systématiquement au dessous de 50 , T4 entre 400 et 500 ( depuis l'an 2000 jesuis stable dans cette zone assez moyenne ).

Le fait de prendre un traitement aussi réduit avec autant de succès vient peut-être de l'ancienneté de trithérapie et de l'apprentissage de mon organisme dans la durée, quand l'aide du médicament fait pencher la balance en sa faveur. Le Norvir en capsules / frigo va disparaitre, je vais épuiser mon stock et accumuler l'autre version en attendant.
Revenir en haut de page
greg
Site Admin


Age: 60
Zodiaque: Cancer
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Juin 2004
Messages: 502
Localisation: Toulon , Provence ..

MessagePosté le: Mar Déc 14, 2010 11:31    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai arreté mon traitement un mois et ma charge virale n'a pas bougé
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Skype: gregor501
jcm
Invité








MessagePosté le: Mar Déc 14, 2010 20:14    Sujet du message: précision. Répondre en citant

Oui, mais après l'interruption d'un mois, peut-être as-tu repris ton traitement avant la prise de sang , auquel cas la charge virale redevient faible aussi sec. Elle a pu redevenir forte entre temps sans que tu t'en sois rendu compte. As-tu repris tes traitements avant la prise de sang ?


La question de fond , c'est : à quelle vitesse la charge virale réaugmente-t-elle si on interrompt le traitement ? . Il arrive d'oublier une prise ou deux, ...qu'en est-il si les "oublis" dépassent 3 jours consécutifs ?
Revenir en haut de page
lasimar



Age: 44
Zodiaque: Sagittaire
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2007
Messages: 10
Localisation: seine saint denis

MessagePosté le: Mer Déc 15, 2010 18:10    Sujet du message: Répondre en citant

Pour répondre à JCM, ma CV est d'environ 1OOO pml depuis environ un an mais beaucoup plus basse avant...parfois même de 67...évidemment sans jamais avoir pris de TT.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bernard62



Age: 55
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Oct 2005
Messages: 32
Localisation: bruxelles

MessagePosté le: Ven Déc 17, 2010 17:45    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas encore le résultat de ma dernière prise de sang (elle date d'une semaine), mais je suis curieux de les connaître car j'avais un gros rhume à ce moment-là et mon médecin m'a dit que cela pourrait influencer mes T4 défavorablement. Ça va mieux du côté de mon rhume mais par contre cela fait plusieurs jours que je ne digère plus rien. C'est comme une turista. J'envisage de prendre de l'imodium mais si quelqu'un a une suggestion, je suis tout ouïe. J'ai décidé tout seul, comme un grand, d'arrêter quelques jours mon traitement (truvada et kaletra) pour me concentrer sur mon système digestif. J'aimerais quand même avant les réveillons pouvoir à nouveau manger des plats en sauce sans souci!
_________________
Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dune



Age: 44
Zodiaque: Verseau
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 90
Localisation: rodez

MessagePosté le: Sam Déc 18, 2010 12:53    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai commencé les tri depuis 4 ans maintenant
et j'ai aussi des problemes de digestion par moment
j'ai bien peur que cela ne s'arrange pas
car obligé de prendre les medocs
_________________
demain n'est qu'une vision,le jour présent si tu le vis fera de chaque hier un reve de bonheur et ton avenir une vision d'espoir
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
bernard62



Age: 55
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Oct 2005
Messages: 32
Localisation: bruxelles

MessagePosté le: Mer Déc 29, 2010 16:48    Sujet du message: Répondre en citant

Histoire d'interruption de traitement.. La suite. Printemps 2010 : charge virale indétectable. Interruption de traitement mi-mai 2010. Mi-juin 2010, la prise de sang a révélé encore une charge virale indétectable, et ce avant d'avoir repris le traitement. 4 Mois après l'interruption de traitement, la nouvelle prise de sang affiche une charge virale de 14290 et des t4 dans les 400. Reprise du traitement mi octobre 2010. Prise de sang le 10 décembre 2010 : charge virale indétectable et T4 dans les 400 (j'avais un rhume).
Depuis 2 semaines, j'interromps le traitement le week-end (vsd). Je me dis que de faibles interruptions ne peuvent me causer de tort, en considérant ce qui précède... Aucune gêne constatée dans les interruptions/reprises sauf la variabilité du transit intestinal
_________________
Bernard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
acanais74



Age: 31
Zodiaque: Poissons
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Juin 2017
Messages: 1
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven Juin 30, 2017 4:34    Sujet du message: Re: suspension temporaire Répondre en citant

bernard62 a écrit:
Merci pour ta question. Avec l'accord de mon médecin, j'ai interrompu le traitement pendant 5 mois, soit le temps de l'été élargi. C'était pour passer des vacances sans aucune contrainte. A mon retour de vacances, la prise de sang donnait toujours une charge virale indétectable mutuelles Entreprise, donc j'ai continué dans cette voie. A la prise de sang suivante mes T4 étaient dans les 400 et la charge virale à 15000, donc j'ai repris mes medocs, sans aucun souci. Lors de l'arrêt du traitement et de la reprise, je ne ressens aucune difficulté. Mon corps s'adapte tout de suite... Là je viens de faire une prise de sang, soit un petit 2 mois après la reprise du traitement, je suis curieux de voir les résultats... De ton côté ça se passe comment?

Remède miracle, certes, mais est ce que l'Etat va valider. La est la question.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sero-on-line Index du Forum -> le séropositif libéré Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com