retour au site sero-on-line
Forum
 
 AccueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 

Dépistage contraint - forum comité des familles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sero-on-line Index du Forum -> Forum Principal
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jcm2
Site Admin


Age: 54
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 152
Localisation: la rochelle

MessagePosté le: Jeu Juin 02, 2016 16:19    Sujet du message: Dépistage contraint - forum comité des familles Répondre en citant

L'idée du dépistage obligatoire est contrairement à ce que vos commentaires suggèrent une idée parfaitement justifiable aujourd'hui car ce dépistage permettrait effectivement une éradication accélérée du vih, sauverait des vies, mais sans se compromettre pour autant dans le "fascisme" ( au sens commun, anéantissement des droits de l'individu pour le bien de l'intéret général ......on oublie d'ailleurs trop souvent que la pierre angulaire du fascisme c'est l'intéret général !, mais ceci est un autre sujet ). En effet, l'essentiel des informations véhiculées dans la proposition de dépistage contraint repose sur des contre-vérités , les mesures fascisantes proposées sont inutiles et sans incidence sur l'efficacité.

Première erreur grossière : le séropositif dépisté non seulement n'est plus obligé de mettre un préservatif ( s'il toutefois il en mettait déjà un avant de se faire dépister ) mais il a même le, privilège d'être libéré de cette obligation : la très grande majorité des séropositifs est dorénavant informer de la non transmissibilité du VIH sous traitement.
D'ailleurs je me demande si l'auteur de la proposition ne fait pas semblant d'être l'avocat d'une proposition qu'en réalité il désapprouve . Voilà un auteur qui commence par donner les justifications d'une proposition ( le dépistage obligatoire ) pour la saboter ensuite avec des arguments idiots , les plus susceptibles de faire repousser sa proposition....

S'ensuit le traçage des personnes en contact avec la personne dépistée ! amusant mais peu réaliste, j'ai eu tellement de partenaires occasionnels avant de connaitre ma séropositivité que j'aurais été bien en mal de dire qui était responsable de ma contamination, hormis moi-même , et je ne suis pas le seul.

Disons qu'il s'agit là de la peinture du sida occidental , cantonné en grande majorité dans les populations gays . Pour le sida hétérosexuel, dans la mesure où le dépistage généralisé et contraint aboutit de toutes façons à dépister tout le monde, gagner en vitesse , pourquoi pas, mais à condition qu'il n'y a ait aucune pénalisation derrière.....

La seule et unique raison pour laquelle on n'a pas fait le dépistage contraint autrefois, était tout simplement que l'on pouvait transformer en bête furieuse une personne qui savait qu'elle était condamnée à mourir, et avait toute liberté d'agir à sa guise en profitant d'une impunité absolue, la sentence de mort étant déjà prononcée. Proposer à quelqu'un de connaitre sa mort à l'avance est un classique de la mythologie et des thèmes philosophiques : la connaissance d'un tel futur débouche inéluctablement sur un cataclysme dans tous les récits.

Mais aujourd'hui, rien de tel : le dépistage obligatoire non seulement éviterait les derniers morts du sida ( les dépistés trop tard ), en finirait avec l'épidémie de façon rapide ( les personnes soignées ne sont plus contaminantes ), mais surtout, plus aucune restriction éthique relative aux droits de l'individu ou aux enseignements de la sagesse antique ne peuvent plus être avancés désormais . C'est du gagnant - gagnant , pour la société évidemment, mais également, et surtout , pour l'individu qui n'a absolument plus rien à perdre à connaitre sa séropositivité , qui n'affecte plus ni son avenir, ni sa sexualité ( bien au contraire même puisqu'il est délivré du préservatif ! - la revanche du maudit ! ) .

j'étais, sur ses bases reconnues, un partisan très déterminé du dépistage obligatoire , et j'ai une forte idée qu'il finira par être mis en place en Europe car l'épidémie très visiblement repart à la hausse de façon inéluctable avec l'abandon progressif du préservatif.
la condition du secret médical me semble aller de soi dans nos cultures, elle serait bien au contraire très incertaine dans de nombreux autres pays, mais là, ce n'est pas notre problème. Mêlons nous d'abord de ce qui nous regarde.

ce futur probable ( le retour à la hausse de l'épidémie sur la base de la politique actuelle de prévention qui a prouvé son inefficacité totale dans l'échec de l'injonction comportementale sexuelle ), est ce qui m'amène à toujours postuler en faveur du dépistage obligatoire.
est-ce inéluctable, c'est à dire peut-on miser sur une nette amélioration du dépistage volontaire , et infléchir dans le bon sens ce dépistage qui fait aujourd'hui du sur-place ?
En 15 ans de campagne pour le dépistage, il n'a pas avancé d'un poil. On sait pourquoi : la peur et la pénalisation.
OR, j'ai eu la très grande surprise d'apprendre que le taux de dépistage a atteint 98% de façon volontaire dans les populations gays de san francisco, mais sur la base d'une politique de banalisation et d'information sur les avancées thérapeutiques .

Que ce soit l'intelligence de la politique des gays de san francisco ( que je résume ainsi : la banalisation du sida ), ou le dépistage obligatoire parfaitement éthique aujourd'hui, j'ai bien peur que ces deux solutions qui réussissent déjà ou réussiraient certainement ( dépistage contraint ), ne trouvent en face d'elles des intérets contraires liées à des questions de tous ordres, mais surtout morales ( morale au sens étriqué )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Charles-Edouard



Age: 49
Zodiaque: Capricorne
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 51
Localisation: Lille

MessagePosté le: Dim Juin 05, 2016 20:44    Sujet du message: d'accord Répondre en citant

je suis d'accord avec la proposition du dépistage obligatoire.

Au début, le message passait et on faisait le test , de soi même, chaque année.

Puis la lassitude s'installe.

L'obligation de test a fait des merveille en Coree du Sud. Elle a été levée (merci les assocs LGBT...) et les contaminations ont explosées;

comme quoi la bien pensance LGBT peut faire plus de mal que de bien...
_________________
Guide d'utilisation ICCARRE, Hypodolu et autres allegements...
http://charles-edouard-ma-liberte.blogspot.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jcm2
Site Admin


Age: 54
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 152
Localisation: la rochelle

MessagePosté le: Lun Juin 06, 2016 7:15    Sujet du message: Répondre en citant

c'est bien ce travail indépendant.
chacun cherche ses sources , raisonne si possible sans influence, et on se complète.
je n'étais absolument pas au courant de l'existence d'un dépistage obligatoire en Corée du Sud.
je vais essayer de vérifier, recouper, et approfondir, son ampleur, sa durée , ses résultats, son coût, sa rentabilité, ........et son acceptabilité !, laquelle pourrait etre très différente entre la population et les lobbys associatifs....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jcm2
Site Admin


Age: 54
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 152
Localisation: la rochelle

MessagePosté le: Lun Juin 06, 2016 8:46    Sujet du message: Répondre en citant

je ne trouve rien sur le dépistage obligatoire en corée du sud , ni sur son annulation.
Tout ce que je trouve, c'est une obligation de test pour les étrangers qui viennent en Corée ( cette mesure devrait s'imposer partout dans le monde, sous peine de pénaliser les pays qui obtiennent les meilleurs résultats qui verraient alors des personnes non dépistées contaminantes entrer .......à ne surtout pas confondre avec l'interdiction de voyage à l'étranger des séropositifs , qui eux sont déjà dépistés )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Charles-Edouard



Age: 49
Zodiaque: Capricorne
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 51
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mer Juin 08, 2016 16:30    Sujet du message: Répondre en citant

La Corée du Sud (je connais pas...) avait un dépistage contraint et discriminatoire (il n’était pas universel et ciblait les population qu'on adore cibler dans une quasi dictature militaire (je parle bien ici du Sud, il y a 15-20 ans)

Elle est décrite ici:

http://tinyurl.com/h4mmdky

Son abandon progressif vers 2000 (les marchants de médocs étant arrivés au pouvoir aux USA, donc, en Corée du Sud...) résulte en une explosion notable vers 2000 et que l'on observe bien sur le graphique ici:

http://tinyurl.com/hqcp2qn

c'est le deuxième graphique

Cela montre que les politiques publiques ont un réel impact sur l’épidémie.
Que le dépistage systématique peut être une solution.

Que le dépistage ciblé peut être discriminatoire, donc contre productif.

Reste le dépistage universel, par exemple à chaque renouvellement de carte d'identité ou de titre de séjour.

Avant-hier, j'aurai trouvé cela excessif.
Hier , je ne sais pas
Aujourd'hui avec la promesse de traitements et de non infectibilité, cela fait plus de sens.

chez nous, pour l'instant l'inversion de la courbe ne se fait pas sentir... croire que plus encore d'une politique qui est à sa limite, n'apportera rien. Il faut repenser le pb.
_________________
Guide d'utilisation ICCARRE, Hypodolu et autres allegements...
http://charles-edouard-ma-liberte.blogspot.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jcm2
Site Admin


Age: 54
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 152
Localisation: la rochelle

MessagePosté le: Jeu Juin 09, 2016 6:39    Sujet du message: Répondre en citant

je vais traduire les textes, et ils peuvent servir de base très intéressante pour aborder la question.

remarquons déjà ceci :
la peur du VIH est plus forte dans les pays où sa présence est la plus faible, sous l'action je pense de deux facteurs :
on a davantage peur de l'inconnu que du connu
le rôle des media qui font du sensationnalisme au lieu de faire de l'information, le mystère et le fantasme font vendre , comme on vend un bon polar.
Par ailleurs :
Le dépistage obligatoire PEUT suggérer une menace .
désormais , c'est tout le contraire, mais les opposants au dépistage obligatoire craignent qu'il ne relance la peur. Ce qui-proquo résulte de leur méconnaissance des avancées thérapeutique et bien souvent de leur ignorance de l'intégration progressive des séropositifs dans la société. A force de ne fréquenter que les exclus résiduels , les agents de la prévention sont victimes de leur angle mort , ils ne voient plus la réalité du VIH parce qu'ils ne fréquentent plus que les exclus.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sero-on-line Index du Forum -> Forum Principal Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com